Autour d’Amadeo

Amadeo de Souza-Cardoso est la première Découverte du Portugal dans almada 01l’Europe du XX siècle. Les limites de cette Découverte sont infinies parce que le sens de la Découverte change de substance et grandit en intérêt – c’est pour cela que la Découverte du Chemin Maritime des Indes est moins importante que l’Exposition de Amadeo de Souza-Cardoso au Cercle Naval de Lisbonne.

Cependant ne t’attend pas à ce que les tableaux viennent à toi ! Non, ils ont un clou derrière qui les attache. C’est toi qui dois aller vers eux, cela mettra trente jours, deux mois, un an, mais, même s’il faut du temps, cela vaut la peine de persévérer parce que tu sauras, ensuite, où se trouve le Bonheur.

José de Almada Negreiros
Extraits du manifeste publicado no catálogo da exposição de Amadeo de Souza-Cardoso na Liga Naval, Lisboa, Dezembro de 1916


 

Orpheu 3 comportera, également, quatre hors-textes du plus célèbre peintre portugais d’avant-garde – Amadeo de Souza-Cardoso 

Fernando Pessoa
Lettre à Armando Côrtes-Rodrigues, 4 septembre 1916, à propos du troisième numéro de la revue d’Orpheu, revue qui vit le jour grâce à l’enthousiasme de Fernando Pessoa et de Mário de Sá-Carneiro.


 

 

 Colour and composition in the last paintingsFig_8

Cristina Montagner et al.
Faculdade de Ciência e Tecnologia, Universidade NOVA de Lisboa